"Quand l'âme se peint..."

                                                    "Peintre des âmes, c'est ainsi que se définit Henri DEREGNAUCOURT. Quelque peu torturé, sans doute angoissé, à la recherche du regard des autres, source de son oeuvre, antidote à une sensibilité exacerbée, il peint sans concession. Ses portraits sont travaillés à l'huile, de manière si particulière (il utilise les doigts) pour ignorer toute mise en perspective du tableau et isoler cette lumière intérieure qui donne toute sa profondeur aux regards qu'il sait si bien restituer. Contemplé individuellement, chaque regard dompté fascine. Réunis, ils donnent la vision d'un monde aux origines et aux époques entremêlées, miroir de notre propre humanité avec ses souffrances et ses ombres mais aussi toute sa beauté et toute sa lumière.

La peinture de Henri DEREGNAUCOURT nous restitue le reflet d'une part de notre vérité."

Claude MENARD

Peintre pastelliste.

 

 

 

                               LES REGARDS DE HENRI DEREGNAUCOURT

 

                                      "Une entrevue avec Henri DEREGNAUCOURT laisse toujours un certain malaise. Est-ce cette façon qu'il a de vous scruter sans concession, sans pudeur? Est-ce ce regard bleu qui peut sembler un peu froid si l'on de prend pas le soin de s'y attarder? Car si l'artiste avoue se passionner pour les regards, c'est surtout celui qu'il jette sur le monde qui l'entoure qu'il est bon de s'intéresser. Sans doute ceux qui craignent de devenir ses pupilles, d'entrer en son pouvoir ont-ils raison de se méfier. Cet homme-là est dangeureux pour qui porte un masque. C'est donc sans faux-semblant qu'il peint ces visages aux expressions parfois si déroutantes, si humaines. Chacun des tableaux que peint cet artiste torturé est l'aboutissement d'une longue de réflexion."

Cathy DUGAS

Journaliste écrivain.

Service simple et pro

Créer un blog gratuit